Paroisse Saint-Nazaire

Ville Lasalle, Montréal

Qui est saint Nazaire ?

Martyrs (1er siècle)
 

Nazaire naquit à Rome, d’un père païen, nommé Africanus, et d’une pieuse mère nommée Perpétue, qui avait été baptisée par saint Pierre. L’enfant répondit admirablement aux leçons maternelles et brilla par ses vertus précoces et son innocence.

Parvenu à sa neuvième année, Nazaire fut sollicité par son père d’abandonner le christianisme ; mais il préféra la vérité au mensonge, fut baptisé par saint Lin et devint un des plus fervents chrétiens de Rome. Son père, irrité, employa la violence pour vaincre sa fermeté ; mais, enfin, plein d’admiration pour ce fils, il lui fournit lui-même les moyens d’accomplir le projet hardi qu’il avait formé d’aller prêcher la foi.

Nazaire parcourut l’Italie, semant l’Évangile parmi les populations païennes et les édifiant par ses vertus. A Milan, son premier soin fut d’aller visiter les martyrs Gervais et Protais dans leur prison et de les fortifier dans la lutte par ses paroles. Saisi lui-même comme chrétien, il est cruellement flagellé et chassé de la ville. Près de Nice, il s’attache comme disciple un enfant nommé Celse, après l’avoir instruit et baptisé. Nazaire et Celse ne se séparent plus. Les conversions se multiplient d’une manière étonnante ; Nazaire est de nouveau soumis à de cruelles tortures, puis rendu à la liberté, à la condition de ne plus reparaître dans ce pays.

Les deux saints jeunes gens remontent alors les Alpes, traversant sans se décourager d’immenses et solitaires forêts, des rochers inaccessibles, de rares villages où vivaient de pauvres idolâtres, et arrivent à Embrun, où leur zèle opère des prodiges de conversions. Vienne, Genève, Trèves entendent tour à tour leur voix, rendue éloquente par l’amour de Jésus-Christ. Les contradictions et la persécution donnent à leur prédication une fécondité nouvelle.

Condamnés à être noyés, ils marchent sur les ondes comme sur une terre ferme. Après cet éclatant miracle, Nazaire et Celse reprennent la route de Milan, où ils sont bientôt arrêtés comme chrétiens et zélateurs de la foi. A la lecture de la sentence de mort, ils se jettent, joyeux, dans les bras l’un de l’autre : « Quel bonheur pour nous, s’écrie Nazaire, de recevoir aujourd’hui la palme du martyre ! – Je Vous rends grâces, ô mon Dieu, dit Celse, de ce que Vous voulez bien me recevoir, si jeune encore, dans Votre gloire. » Ils sont alors conduits sur une place publique de Rome, où ils ont la tête tranchée, vers l’an 56 de l’ère chrétienne.

Et les chrétiens de Saint-Nazaire

Quel direction prenons-nous aujourd’hui ?

Pourquoi avoir une vision?

Il m’est arrivé souvent de prendre le transport en commun dans ma vie. Que ce soit en métro ou en autobus, il est important de bien choisir sa direction pour savoir quel moyen de transport prendre pour se rendre à destination. C’est la même chose pour une paroisse, il est important d’avoir une vision pastorale pour savoir où l’on s’en va.

Voici la vision de la paroisse Saint Nazaire.

Comme chrétiens, nous sommes tous appelés à devenir de plus en plus des disciples missionnaires pour aller à la rencontre des personnes de notre quartier qui ont abandonné l’Église. Nous avons deux trésors à leur faire découvrir :

Notre maman du ciel, Marie qui défait les nœuds de nos cœurs et  Jésus Christ comme Sauveur et Seigneur de nos vies.

«  Allez, de toutes les nations faites des disciples , baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit; apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps ». ( Mt 28, 19-20 )

Notre mission

Prier, aimer, inviter

Dans notre quartier, il y a des gens qui ont abandonné l’Église. Nous voulons prier pour ces personnes et aller à leur rencontre pour les aimer d’une manière toute particulière par le service amical et concret. Après les avoir aimés comme Jésus les aime et avoir créé des liens de confiance avec eux, nous pourrons partager avec eux comment  Jésus Christ a transformé nos vies. Nous les inviterons à se tourner avec nous vers la Sainte Vierge et Jésus Christ vivant  et présent dans l’Eucharistie. Ensemble nous bâtirons le Royaume de Dieu dans nos milieux de vie et notre société.

Nous sommes tous missionnaire …